img
SarWatch Writer
SARW CONDAMNE LE MEURTRE DE DEUX ENFANTS PAR LES MILITAIRES DANS LA CONCESSION DE LA SOCIETE COMMUS A KOLWEZI

Southern Africa Resource Watch, SARW en sigle, déplore l’affrontement entre les forces de l’ordre et les creuseurs artisanaux dans la concession de la société minière COMMUS ayant entrainé la mort de deux enfants. En tant qu’une organisation de défense des droits de l’homme, SARW condamne l’usage excessif et disproportionné de la force avec intention de porter atteinte à la vie humaine et invite le gouvernement à organiser une procédure judiciaire transparente afin que les auteurs (commanditaires et exécutants) subissent la rigueur de la loi pénale à la hauteur du crime perpétré. Il exige également du gouvernement et du pouvoir judiciaire l’indemnisation des familles des victimes par l’entreprise.

SARW invite le gouvernement à recenser tous les enfants sur les sites miniers qui n’ont pas encore dépassé l’âge scolaire et à prendre des mesures urgentes pour les inscrire dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire. Le gouvernement doit mettre en place des mécanismes pour sanctionner les parents qui n’envoient pas leurs enfants à l’école et ceux qui se font accompagner par les enfants dans les sites miniers. La place des enfants est dans les écoles et non dans les mines.

SARW rappelle que les conflits entre les opérateurs industriels et les creuseurs artisanaux peuvent être résolus à l’amiable sans nécessairement recourir aux armes à feu. Le Code minier révisé (en son article 30) a offert une possibilité pour une collaboration entre les deux acteurs. Certaines entreprises sont entrain de développer une politique de l’exploitation minière artisanale (ASM) qui permettra à terme de prévenir ce genre d’incident. En son temps, SARW avait attiré l’attention de tout le monde sur le fait que le déploiement de l’armée pour sécuriser les sites miniers n’était pas une solution durable.

SARW en appelle à la responsabilité de toutes les parties prenantes, en l’occurrence, le gouvernement provincial, les entreprises minières, les coopératives minières, les responsables des communautés locales, les leaders d’opinion (chefs traditionnels et religieux) et les organisations de la Société civile à agir pour prévenir les invasions des concessions minières et le massacre des membres des communautés locales par les forces de l’ordre.

Enfin, SARW appelle les gouvernements, national et provincial, à assurer que le code minier soit pleinement appliqué.

Pour tout contact : Georges Bokondu, Directeur des Programmes  

+243817070127/[email protected]

img

More news from Sarwatch

SARW Appeal for a Just and Equitable Distribution of the COVID-19 Vaccine to Include Mining Communities

When the first Covid-19 cases were reported in the Southern Africa Development Community (SADC) in March 2020, no one could have prepared for the devastation...

+ Read more
SARW ANNUAL REPORT 2019

It  is with great pleasure the Southern Africa Resource Watch presents its first annual report as an independent watchdog that seeks to ensure that Africa, and...

+ Read more
PRESS RELEASE: First Quantum Minerals Corporate Governance and Social Responsibility: Kansanshi Mine

15 December 2020

The Southern Africa Resource Watch (SARW) has published a second report on Kansanshi Mine in less than two years. The first...

+ Read more
Press Release: Human Rights 2020: Human rights should be central to the extractive industry’s COVID-19 recovery plans

10 December 2020

The year 2020 has seen many sectors being confronted with unprecedented challenges that forced businesses to reflect on their corporate strategies...

+ Read more
COMMUNIQUE DE PRESSE DE SARW EN RAPPORT AVEC LA TENUE DE LA 4e EDITION D’ALTERNATIVE MINING INDABA

COMMUNIQUE DE PRESSE DRC AMI2020

(Version française)

Southern Africa Resource Watch, SARW en sigle, a organisé du 18 au 19 Novembre 2020...

+ Read more
PRESS RELEASE IN RELATION TO THE HOLDING OF THE 4th ALTERNATIVE MINING INDABA EDITION

PRESS RELEASE AMI DRC2020

Southern Africa Resource Watch in partnership with Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA), Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ)...

+ Read more