img
SarWatch Writer
5
FRENCH: Journée Mondiale de la Sécurité et de la Santé au Travail dans les Mines

En ce jour de la célébration de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, l’ Observatoire des Resources Naturelles de l’Afrique Australe est préoccupé par les impats du COVID 19 sur la vie des travailleurs, leurs familles et les communautés riverraines. La Constitution de l’Oorgansation International de Travail établit le principe selon lequel les travailleurs doivent être protégés contre les maladies en général ou les maladies professionnelles et les accidents qui résultent de leur travail.
L’exploitation minière est le plus grand employeur du continent. Il attire également des grandes communautés. La nature du travail dans les mines où les gens sont appelés à travailler en équipe et à voyager en groupes dans les puits le prédisposent au COVID -19. Le virus a le potentiel de se propager comme une traînée de poudre dans la population active. Il n’épargnera pas non plus les collectivités minières ou les membres des communautés locales d’où viennent les travailleurs miniers. Le COVID-19 pourrait causer un préjudice grave dans une grande partie de la société déjà pauvre.
SARW est préoccupé par le fait que, dans la situation où la pandémie force les compagnies minières à ajuster et à sécuriser leurs investissements, les premières personnes à en subir les conséquences sont les travailleurs qui risquent de perdre leur emploi et leur salaire sur lequel beaucoup d’autres membres de famille en dépendent. Il est prévu qu’en raison du COVID-19, plus ou moins un milliard de personnes entreront dans la pauvreté et l’Afrique subsaharienne pourra totaliser 44,6 millions de nouveaux pauvres.
SARW est également préoccupé du risque de mise en chômage ou de licenciement d’un grand nombre des travailleurs par les compagnies minieres afin de pallier à la perte des revenus qu’ entraine la pandemie de COVID19. Il est aussi probable que les agents qui vont garder leur travail seront forcés de travailler durement pour comler le vide laissé par les autres. Cette situation des travaux forcés va les exposer au grand risque des maladies, des blessures et éventuellement la contamination de la pandemie de COVID-19. Les sociétés minières qui ont tendance à essayer de réaliser le plus de profits possible à un coût aussi faible que possible doivent être remises en question. Malgré les efforts déployés pour créer un environnement de travail plus sûr et plus sain pour les mineurs, il existe encore d’importants dangers associés au travail sur une mine.
Dans cette situation exceptionnelle où les pays luttent pour ralentir la propagation du COVID-19, les sociétés minières ont la responsabilité d’assurer la sécurité et la santé des travailleurs. C’est pour cela que SARW appelle les sociétés minières à prendre les mesures suivantes pour protéger les travailleurs et les communautés minières :

  • éduquer la main-d’œuvre et communiquer régulièrement avec les employés ;
  • renforcer les bonnes pratiques d’hygiène en fournissant de l’eau courante en permanence ;
  • prendre des précautions de sécurité connexes et surveiller l’évolution quotidienne de la pandémie;
  • encourager activement les employés malades à rester à la maison et mettre en quarantaine les employés potentiellement exposés;
  • avoir des employés non essentiels à travailler à distance ;
  • accepter que les employés aient le droit de dire non pour travailler dans des conditions dangereuses et inutiles.

Bien que ces mesures soient importantes, elles ne protègent pas les travailleurs et les collectivités qui peuvent être infectées par le COVID-19. Par-dessus tout, SARW fait appel aux sociétés minières de :

  • couvrir les coûts de test COVID-19 pour les travailleurs et leurs familles.
  • veiller à ce que les travailleurs qui peuvent être mis en quarantaine ou infectés continuent de recevoir leur salaire mensuel
  • s’engager à fournir des services médicaux aux travailleurs malades.
  • investir dans les établissements de santé, pour l’ouverture d’installations utilisées par les gestionnaires aux travailleurs et aux communautés locales.
  • Travailler avec la société civile dans la sensibilisation et la mobilisation des travailleurs et des communautés locales sur la façon de se protéger contre le virus.

img

More news from Sarwatch

FRENCH: Journée Mondiale de la Sécurité et de la Santé au Travail dans les Mines

En ce jour de la célébration de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, l’ Observatoire des Resources Naturelles de...

+ Read more
World Day for Safety and Health at Mines in the times of COVID-19

On this day of the celebration of World Day for Safety and Health at Work, the Southern Africa Resource Watch (SARW) is concerned about the...

+ Read more
Call for papers

NEXUS BETWEEN CLIMATE CHANGE AND EXTRACTIVE INDUSTRIES IN SUB-SAHARAN AFRICA 1. Background and justification The Southern Africa region is deemed to be warming twice the global...

+ Read more
Justice for Miners and Vulnerable Communities in the Time of COVID 19

Noting the serious and unprecedented threat presented by the COVID19 pandemic, the Justice for Miners (JFM) campaign appeals to the general public, the government of...

+ Read more
SARW calls on Mining Companies in Africa to Support the Fight against Coronavirus 2019 (COVID 19) in the Workplace and in Surrounding Communities

Following calls made by the International Chamber of Commerce (ICC), the UN Secretary General and the World Health Organization (WHO) for businesses and governments to...

+ Read more
First Quantum Minerals and the New Science Lab at Kyafukuma School

Southern Africa Resource Watch (SARW) commends First Quantum Minerals (FQM) on the decision to support the community of Kyafukuma1 by providing support to the education...

+ Read more